mardi 20 octobre 2020

Bilan août 2020

Le bilan de la session SEJOUR d'août 2020 sur la station des Basses Vallées Angevines est disponible ici
https://drive.google.com/file/d/15FhodyW5LQwhajv6oYdFZHIz-OPg6J_A/view?usp=sharing
Bonne lecture
Gilles et Samuel

 

lundi 19 octobre 2020

De la quantité et de la diversité !

Deux nouvelles matinées bien remplies lors de cette 6° session PHENO : 125 captures samedi (117 baguages et 8 contrôles) et 128 dimanche (116 baguages et 12 contrôles dont seulement 3 bagués la veille). Le bilan s'étoffe doucement avec 39 espèces depuis début août. Toujours dominance de Bruants des roseaux avec près de 180 captures (163 B et 15 C) mais toujours pas de contrôles d'oiseaux étrangers même si la grande taille des oiseaux et leur ventre très banc attestent leur origine nordique.  25 Pouillots véloces et toujours pas de Pouillot à grands sourcils. Encore 1 Rousserolle effarvatte tardive et à nouveau près d'une dizaine de captures de Cisticoles des joncs. Une belle surprise avec la capture des ces 2 Remiz pendulines, les 2° et 3° données seulement pour la station. Egalement 1 Pipit farlouse, qui bien que commun à cette époque sur le chemin et dans les prairies, ne se prend pas souvent dans les filets.
De belles observations, éloignées, de deux Faucons pèlerins, et d'un Faucon émerillon poursuivi par une corneille.
Gilles et son équipe quelque peu frigorifiée dimanche !
 
Clichés M. Aubry et A. Starck

Remiz penduline
 
Pipit farlouse
Accenteur mouchet

Rousserolle effarvatte




dimanche 11 octobre 2020

Dans l'attente d'un vent orienté au nord et des nuits claires

Malgré la remontée du baromètre ces derniers jours, les nuits sont restées en partie couvertes et le plus gros de la migration a eu lieu ce jeudi 8 octobre avec de captures en nombre sur plusieurs stations et des arrivées importantes notamment sur les îles. 94 captures ce samedi 10 avec toujours une majorité de Bruants des roseaux (48) mais aussi Pouillots véloces (16) et Tariers pâtres (12). Et encore 3 Rousserolles effarvattes. Un petit nouveau avec ce Chardonneret, pas fréquent sur la station. 
Dimanche plus pauvre en raison de la nuit bien couverte mais encore une Gorgebleue à miroir et 20 Pouillots véloces. Aussi un Troglodyte pour varier un peu. Les Hirondelles qui stationnaient en abondance le week-end dernier ont déserté les lieux et seuls quelques petits groupes sont observés ce dimanche. 
Gilles et son équipe qui attend avec impatience le Pouillot à grands sourcils ou autre espèce rare !








 

lundi 5 octobre 2020

De la diversité !

Les sessions se poursuivent à Noyant. 100 captures ce samedi, au lendemain de la tempête Alex, passée bien vite chez nous sans s'être vraiment fait ressentir, contrairement au Morbihan ou aux Alpes-Maritimes où les dégâts ont été importants. Les paludicoles deviennent rares (encore 1 Gorgebleue, 2 Rousserolles effarvattes et 1 Phragmite des joncs), remplacés par des espèces en halte migratoire (16 Pouillots véloces) ou en début de stationnement hivernal (7 Tariers pâtres). Toujours un gros renouvellement observé chez les Bruants des roseaux (61 captures). Conséquence du blocage météo depuis plus d'une semaine, de gros groupes d'hirondelles, rustiques essentiellement mais aussi des fenêtres et même une H. de rivage chassent au ras des prairies, entre les pattes des vaches ou se posent sur les fils de clôture et même au sol. Elles volent suffisamment bas pour que l'une d'entre elles se prenne dans un filet.
Gilles et son équipe toujours motivée !

Tarier pâtre, pas évident à âger !

Aïe les doigts !  Contrôle d'un oiseau bagué le 1er août l'an passé !




Hirondelle rustique 1A

Gorgebleue à miroir mâle 1A, sans doute l'une des dernières pour 2020

Fauvette à tête noire mâle 1A

 

samedi 3 octobre 2020

Chassé-croisé HIRRUS/EMBSCH

Un petit créneau ensoleillé entre deux dépressions, c'est tout ce qu'il nous fallait pour tenter une session VOIE hier soir avec Sylvie, Robert et Didier dans le marais d'Andard.

C'est la période des traditionnels chassés-croisés entre les hirondelles qui nous quittent déjà, et les 1ers bruants et pouillots en provenance des contrées plus nordiques. Tout ce petit monde vient se réfugier le soir dans les roselières et les saulaies...

Avec notre dispositif minimaliste (5 filets), nous réalisons ce soir 88 captures : 1/3 EMBSCH (dont un contrôle FRP hors site), 1/3 PHYCOL (dont un contrôle GBT !) et 1/3 HIRRUS (quasi exclusivement des jeunes de l'année).

Et quel spectacle de voir ce millier d'hirondelles tournoyant au-dessus des marais au crépuscule !

HIRRUS 1a , gorge pâle et filets courts © Robert Hersant

Sylvain


dimanche 27 septembre 2020

Temps frisquet mais belles observations

3° session PHENO ce week-end. Pas mal de vent de NO et temps bien frais pour la saison, à peine 8°C à l'aube ; ciel nocturne couvert peu propice à la migration. Les Bruants des roseaux sont toujours bien présents et on assiste à un renouvellement important avec le passage de migrateurs : 84 captures et seulement 3 contrôles du we précédent. Encore quelques Phragmites des joncs et Rousserolles effarvattes bien grasses et une Gorgebleue.
Belles observations aux abords de la station : Balbuzard, Elanion, Traquets motteux et des quantités d'hirondelles passant au ras des prairies ou posées sur le chemin.
Tout çà pour le plus grand plaisir des jeunes étudiants des Master 1 d'Ecologie d'Angers (Fac bio et UCO) et du reste de l'équipe.
Gilles et sa bande ultra motivée !
 

 

lundi 21 septembre 2020

Migration entre les orages

Un week-end humide mais les deux sessions PHENO ont pu se dérouler. Pas de migration dans la nuit pluvieuse de vendredi à samedi. Nous avons capturé une cinquantaine de Bruants des roseaux à la sortie du dortoir. La nuit de samedi à dimanche a comporté de gros orages sur Angers en début de nuit. Ciel partiellement dégagé en fin de nuit au nord. Reprise de la migration avec 124 captures pour 12 espèces même si le gros de l'effectif est composé des Bruants au dortoir (77 de plus que la veille). Encore quelques paludicoles : 7 Phragmites des joncs, 17 Rousserolles effarvattes et 3 Locustelles tachetées. 4 Gorgebleues à miroir de plus. Et quelques oiseaux peu communs comme ces Tariers pâtres et Traquet motteux.
Les prairies alentours, dont la fauche avait été retardée dans le cadre des mesures d'urgence Râle des genêts, ont été fauchées dans la semaine. Ce qui a pour effet de concentrer d'avantage de bruants sur la station. Toujours est il que le dortoir se met en place avec l'arrivée de migrateurs. Aucun auto-contrôle entre les deux matinées donc sans doute aussi un renouvellement des oiseaux sur la station.

Et de belles observations sur les bordures : 1 Balbuzard est resté perché sur un poteau métallique au milieu des prairies toute la matinée, survol du site par un Milan royal puis un Faucon hobereau. Un Hibou des marais visite les travées sans se prendre et une Effraie des clochers posée sur un piquet en arrivant.
 
Gilles, Mathurin, Cléo, Stéphane et les Master 1 de l'UCO
 
Traquet motteux (clichés ©M. Aubry)
 

Tarier pâtre F +1A? (clichés ©M. Aubry)

Tarier pâtre M +1A (cliché ©M. Aubry)